Les gains au kéno Le kéno est considéré par beaucoup comme un ticket de loterie sans intérêt. Or c'est une erreur : le keno est un jeu plus complexe que la loterie, et plus intéressant. S'il est vrai que les gains se basent sur la chance, et non pas sur des aptitudes de jeu, comme au poker par exemple. il faut néanmoins maitriser la table de paiement pour augmenter ses chances de gains. Et ceci n'est pas si simple... Pas de souci, il suffit de comprendre le truc. Il existe un grand nombre de manières de parier au keno, et donc de gagner. Le niveau des gains dépend à la fois du nombre de cases cochées (en général de 1 à 10), et du nombre de numéros cochés qui ont été tirés. Le niveau des gains ne progresse pas de manière régulière. Il est évident préférable d'avoir parié le maximum de cases, et que toutes ces cases aient été tirées. On gagne alors le jackpot, mais il faut reconnaître que les probabilités que cela arrive sont très faibles. Dans l'exemple où l'on a coché quatre cases et que deux numéros sortent, les gains sont bien inférieurs à la situation où l'on a coché trois cases et que deux numéros sont sortis. Ainsi vaut-il mieux parier moins, tout en reconnaissant que cela diminue les chances de gains. Au moment de parier, le joueur fait un arbitrage entre les espérances de gains et leurs probabilités de réalisation. Chaque joueur possède-t-il ainsi sa propre manière de parier. Il est recommandé de retenir les chiffres qui nous intéressent dans le tableau de paiement, ou bien de s'assurer de garder le tableau près de soi lorsque l'on joue. On bénéficie alors d'une expérience de jeu plus distrayante et enrichissante qu'en misant au hasard.